la compagnie

Moitié Raison – Moitié Folie est une compagnie de théâtre qui allie spectacles de plateau et formes nomades, animée par l’envie profonde d’être au plus près des spectateurs.

Créée par Nathalie Chemelny en 1995, la compagnie fait son bout de chemin buissonnier au gré des rencontres et des projets avec toujours autant de désir d’aventures.
Mise en scène de textes contemporains, écriture collective ou adaptation de livre jeunesse ; théâtre d’objets, d’ombres ou de papier ; bruitages et autres procédés artisanaux sont au cœur de l’univers artistique de la compagnie.
Ses créations nous plongent dans de grandes fresques du quotidien où s’entremêle souvent la grande histoire.


LE PARCOURS DE LA COMPAGNIE

Créée en 1995 par Nathalie Chemelny, metteuse en scène, qui a été l’assistante d’Antoine Vitez au Théâtre National de Chaillot puis à La Comédie-Française, Moitié Raison-Moitié Folie est d’abord un collectif d’artistes installé à « Confluences » à Paris avant de devenir une compagnie en s’installant dans la campagne avignonnaise en 1998.
Partie de Paris avec un désir de théâtre nomade, la compagnie concrétise ce projet grâce à La Scène Nationale/ Théâtre de Cavaillon, sous la direction de Jean-Michel Gremillet, et ce de 2000 à 2012, alternant projets nomades et spectacles de plateau, intervention dans les options-théâtre ou stages proposés par La Scène Nationale.
La compagnie, venue en Haute-Savoie pour un festival en 2007, donne à Nathalie Chemelny l’opportunité d’accompagner d’autres artistes déjà installés sur ce territoire : circassiens, artistes de rue, musiciens et théâtreux.
La compagnie s’installe donc en 2012 en Haute-Savoie et après des pérégrinations dans tout le département au gré des projets et des résidences, elle pose ses valises à Thonon-les-Bains en 2018.

Nouvelles rencontres, nouveaux chantiers !

C’est en effet dans l’Atelier de travail de Thonon-Evènements que se sont rencontrées, sur un accompagnement d’un spectacle jeune public, Pia Lutier et Nathalie Chemelny. Pia Lutier est une artiste qui fait fusionner dans ses désirs artistiques ce qu’elle a étudié, le cinéma documentaire, avec ce qu’elle découvre, la marionnette, et ce qu’elle invente, son théâtre d’ombres et les différents moyens artisanaux de projeter les images qu’elle fabrique.
Leur rencontre, en 2015, a été une évidence pour toutes les deux ; sensibilités qui se répondent, références artistiques qui résonnent, exigence du travail commune. C’est tout naturellement qu’elles décident de travailler ensemble et de créer leurs futures collaborations au sein de Moitié Raison – Moitié Folie. Ainsi a vu le jour Petit Bleu et Petit Jaune, et l’arrivée dans la compagnie de Virginie Coze, incroyable femme-orchestre qui a mis en lumières et en sons (bruitages à vue) cette création.

Une histoire d’odyssées

Dans le même temps, un autre tandem de la compagnie, Laurent Provots et Flore Tricon, créaient avec Nathalie une histoire nomade dans les bars, Le Bistro D’Ulysse, une histoire d’odyssées, choisies et subies, une histoire d’amour, de réfugiés et de solidarité.

On creuse son sillon…

Et pendant que ces deux spectacles tournent, une nouvelle création, Love Affair (titre provisoire), est en gestation à L’Atelier de Thonon-Evènements, devenu le lieu de travail de la compagnie, avec Pia et Virginie. Une histoire d’amour, de migration et de solidarité, mêlant théâtre, projections, marionnettes papier et bruitages à vue. On ne se refait pas, on creuse son sillon…
S’ajoute à ce projet Emilie Renault, formidable dessinatrice et graphiste, qui assure les créations visuelles de la compagnie et qui va mettre son talent sur le plateau.
Sans oublier la femme de l’ombre, la femme d’à côté, celle sans qui rien d’artistique ne pourrait tenir la route, l’administratrice de Moitié Raison – Moitié Folie, Julie-Anna Dallay-Schwartzenberg.
Une joyeuse bande !